Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 26
Coquillages : 31
Date d'inscription : 26/10/2018
Mer 28 Nov - 15:20
je hais les gosses
Il est arrivé plusieurs fois que Caïn ait des problèmes avec les flics. Enfin, pas directement. Ça n'est jamais allé plus loin que les fêtes annulées à cause du bruit dérangeant tout le voisinage. Caïn étant un peu le leader de son groupe d'amis, on l'avait obligé à être celui qui explique aux policiers qu'il est désolé, que le tapage nocturne n'était pas prévu, que non, personne n'était blessé, et que oui, il allait raccompagner ses amis ivres. À force, certains policiers doivent le connaître.

Pourquoi raconter cette anecdote ? Parce qu'une des frayeurs secrètes de Caïn est de finir au poste pour une raison autre qu'une soirée de jeunes. Pourquoi cela arriverait-il ? Le jeune n'est pas si intrépide et incontrôlable que ça, il sait quand il va trop loin et avoir des problèmes avec la loi n'est pas son but premier - et si jamais, ce serait préférable que ça arrive AVANT qu'il ne trouve un potentiel travail, histoire de ne pas le perdre quelques jours après un passage au tribunal. Le tribunal. Il a beau redouter cet endroit, il ne serait pas étonné de s'y retrouver.

En bref, Caïn se demandait s'il allait être interpellé par des flics le prenant pour un pédophile. Il traînait devant le complexe scolaire, pour une raison un peu farfelue. Il avait, quelques jours plus tôt, fait la connaissance d'un couple de jeunes qui était immédiatement devenus ses amis. Quelle surprise quand ils lui ont avoué qu'ils étaient en réalité des lycéens se faisant passer pour des étudiants à des soirées ! Cela lui avait immédiatement rappelé ses années de lycée, et il se souvint qu'à l'époque, il avait déjà tenté deux ou trois fois de se faire passer pour un adulte pour se rendre en boîte de nuit ou à certains concerts. Le Caïn scolarisé était plus rebelle qu'il ne l'est aujourd'hui.

Être ami avec des lycéens lui faisait un peu bizarre, mais si on prenait en compte la maturité des deux adolescents, c'était un peu comme être ami avec des jeunes de son âge.

Mais devoir attendre ses nouveaux potes devant le lycée dans lequel il a passé trois ans de sa vie, ça lui fait tout drôle. Et c'est la raison pour laquelle il se demande s'il ressemble à un dangereux détraqué surveillant les petits enfants à la sortie des cours.

Dans l'attente, il fait le tour du complexe scolaire. La maternelle, l'école primaire, le collège et le lycée sont tous réunis. Un lieu dans lequel il a passé la majorité de sa vie. Et maintenant il le regarde d'un air extérieur... Est-il le seul à avoir cette impression d'avoir grandi trop vite ?

Un bruit semblable à une sonnerie le tire de ses pensées. C'est vrai, les plus petits sont libérés bien avant les plus grands, petits veinards. En quelques minutes, Caïn se retrouve cerné d'enfants plus excités les uns que les autres. Cette fois, c'est sûr, il a l'air d'un individu trop dangereux pour être laissé à côté de gamins.
caïn + appelsina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: