Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
the more arms you got, the more hugs you can give // koma (terminée)
avatar
Messages : 13
Coquillages : 20
Date d'inscription : 30/10/2018
Mer 31 Oct - 14:53

 

Koma



Noms & Prénoms : Juste Koma.
Espèce : Familier
Âge & date de naissance : 21 ans - 20 décembre.
Pays/Océan/Mer d'origine : Né à Shinkai, il paraît que ses ancêtres étaient originaires de la mer de Corail.

Orientation sexuelle : Tout ce qui passe.
Emploi/Études : Apprenti Policier. Mais il n'est pas très bon, il va sûrement se faire virer un de ces quatre.
Situation financière : Correcte.
Avatar : Marshall Lee - Adventure Time

Votre personnage


 
Physique & Caractère

 

 
Koma est un jeune homme plein de volonté, mais la bonne volonté ne suffit malheureusement pas quand on est un énorme boulet. Non, Koma ne voulait pas briser ce magnifique vase hors de prix. Il ne voulait pas non plus percuter le pauvre serveur et lui faire renverser son plateau blindé de boissons chaudes. Mais il l’a fait quand même. A chaque fois il s’est confondu en excuses, essayé de réparer sa bêtise, mais le mal était déjà fait.

Koma, c’est une tornade plein d’énergie destructrice. Là où il apparaît, il y aura forcément des dégâts, tout ce qu’il touche ayant une chance multipliée par cent de se casser. Plutôt maladroit, donc. Ses amis ont tout essayé, jusqu’à l’empêcher de toucher quoi que ce soit chez eux ou en extérieur mais le problème avec lui, c’est que tout part d’une bonne intention. Tout ce qu’il veut, c’est filer un coup de main ; débarrasser la table ou nettoyer les restes de la soirée de la veille. Attention bien sûr, il arrive que ça se passe bien, il peut même passer une semaine entière sans rien casser, mais le contraire lui arrive bien trop souvent pour qu’on oublie sa réputation de gars qui détruit tout sur son passage.

C’est pour cela que personne ne semblait très convaincu quand il décidé de rejoindre les forces de l’ordre. Et ils avaient raison, même sa carrure ne semble pas coller au métier, lui qui est si fin et si peu musclé à cause sa faible pratique sportive. Cela dit sa volonté à toutes épreuves de faire le bien semble le sauver pour l’instant. Il ne sera sûrement jamais gradé, n’aura jamais de tâches importantes entre ses mains mais peu importe, s’il peut aider des touristes perdus ou veiller sur les enfants à la sortie des écoles, il sera déjà heureux.

Un bon gars, en soit. Une boule d’amour pour le monde, huit tentacules de gentillesse et un mètre soixante dix de joie de vivre. On le prend souvent pour un ado, avec ses cheveux bruns en bataille, ses traits de petit jeune, son regard noir pétillant et sa tendance à sautiller comme un gamin boosté à la boisson énergisante, mais ça ne lui déplait pas - des fois ça lui permet même d’avoir des réductions au cinéma.

D’un caractère joyeux, il s’énerve difficilement et succombe rarement au stress. Parce qu’il faut toujours voir le bon côté des choses, d’après ce qu’il dit. C’est probablement la philosophie qui lui permet de garder la face à chaque fois qu’il fait une bêtise. Un faux petit rire nerveux, des excuses, une petite blague et ça repart. On pourrait presque dire qu’il n’a aucune honte, mais c’est en réalité qu’il sait que se morfondre ne changera rien à ce qu’il a fait alors autant ne pas se prendre la tête, n’est-ce pas ?

Mais comme tout être vivant doté de conscience, il a parfois un coup de jus. D’énervement. De ras le bol. Dans ces rares cas, il se met à briller de dizaines d’anneaux bleus fluorescents (il peut servir de lampe torche aussi, au passage) comme il le ferait sous forme animale - pieuvre à anneaux bleus, du coup - et… c’est tout. Il ne connaît pas le concept d’explosion, de se mettre à crier sur les gens ou de râler. Alors il intériorise tout, et reste le petit mec gentil qu’il est, au risque de passer pour une grosse victime. Seulement quand ça dépasse les bornes et qu’il ne peut vraiment plus, il s’en va et part bouder quelques temps dans son coin. Koma et les conflits, ça fait deux. Voire trois.

Parce qu’il veut que tout le monde l’aime, il veut être ami avec chaque petit poisson qu’il croise et on lui a appris que pour ça, il fallait être gentil. Alors il l’est, et ça s’est montré assez concluant, au final. Agréable et naturellement extraverti, il a su se faire plein d’amis dans sa vie et il arrive même à se faire pardonner sa maladresse la plupart du temps. Il y a forcément quelqu’un, quelque part, qui le hait profondément, mais Koma est totalement aveugle face à ce genre de sentiments. Vu qu’il se considère comme quelqu’un de bien, il ne voit pas pourquoi quelqu’un pourrait ne pas l’apprécier, du coup. Logique.



Histoire

 

A s’y intéresser de près ou de loin, et même en grattant les petits détails, la vie passée de Koma est semble-t-il totalement dénuée d’intérêt. S’il venait à devenir célèbre et qu’il fallait écrire sa biographie, l’auteur désigné devrait sûrement se tirer les cheveux pour trouver quelque chose digne d’être raconté et peut-être même inventer une ou deux choses pour ne pas que les potentiels lecteurs s’endorment dès la huitième page.

Né pieuvre de parents pieuvres, il a vécu heureux toute sa vie, et qu’on soit bien clair, il ne compte pas que ça change. Grand frère de deux petites pieuvrettes qu’il considère comme les deux choses les plus adorables de tous les océans, il serait prêt à tuer (peut-être pas, c’est sûrement qu’une façon de parler) pour les protéger. Ces deux petites créatures ne sont à l’origine d’aucun traumatisme et elles vivent aujourd’hui leurs vies d’adolescentes pleinement, ne venant pleurer à leur frère que lorsqu’un garçon leur brise le cœur.

Papa pieuvre et maman pieuvre vivent eux aussi paisiblement - enfin autant paisiblement que possible quand on a deux ados et un fils presque adulte qui manque de faire imploser la maison à chaque visite - et ont toujours été d’un soutien à toutes épreuves pour chacun de leurs enfants. Même quand Koma a voulu devenir policier, malgré toutes les réserves qu’ils auraient pu émettre, ils n’ont fait que l’encourager et l’aider dans toutes les démarches nécessaires.

Koma aimerait parfois avoir des trucs cools à raconter sur sa vie, comme certains de ses amis qui ont vécu des choses dingues mais malheureusement, il n’a hérité que d’une vie banale au possible. Même quand il était l’école, il n’est jamais sorti des clous. Il a été tenté, quelques fois, de rejoindre les groupes de mauvais garçons, ceux qui faisaient des trucs qu’ils ne fallait surtout pas dire aux adultes après (et pendant parfois) les cours. Mais cela lui semblait toujours risqué après réflexion. Surtout, il ne voulait pas risquer de blesser ses parents s’il finissait par faire quelque chose de mal. Alors il restait à sa place, sagement.

Il a bien sûr quelques anecdotes, car il en fait des choses, comme tous les jeunes de son âge. Mais elles n’ont jamais rien d’exceptionnel. Il y a toujours quelqu’un pour renchérir derrière et récolter toute la gloire parce que leur anecdote était bien meilleure. Certaines d’entre elles le font rêver - il aimerait bien voyager en famille, par exemple. Mais les parents sont casaniers et préfèrent rester chez eux, au calme dans les eaux qu’ils connaissent. Ce ne sont pas des gens qui aiment prendre des risques et ils ont tout fait pour déteindre sur leurs enfants. D'une certaine manière, on peut dire qu'ils ont réussi leur coup.

Alors à chaque fois que l’on propose quelque chose d’un peu fou à Koma, il refuse de prendre part. Non pas qu’il n’en meure pas d’envie mais, vous savez, ça pourrait peut-être lui attirer des ennuis. Alors il préfère rester à l’écart, laisser ses amis faire ce qu’ils ont à faire et ruminer plus tard dans son coin, regrettant de ne pas avoir participé. Il se dit toujours que la prochaine fois, il ne dira pas non, mais à chaque fois les habitudes reviennent au galop. Et encore, et encore.

Beaucoup de personnes de son âges diront qu’il a raté sa jeunesse, qu’il n’a pas su profiter. C’est peut-être vrai, et probablement aussi la seule tragédie de son existence (pour l'instant, en tout cas). Avant de réussir à passer outre ses à priori, il se contente de vivre sa petite vie de pieuvre sage et bien rangée, avançant dans sa vie comme ses parents lui soufflent de le faire.

Totalement sans intérêt.  



 

Derrière l'écran, je suis sbee et j'ai 22 ans. Mon smiley préféré ici est (si c'est important boudiou !). J'ai connu le forum par partenariat, jsp où, c'est pas un forum où je suis inscrite. Je pense être disponible pratiquement 7/7 normalement, minus quand je suis absente ha. Enfin, je suis TELLEMENT refaite de trouver un forum avec concept original ;u; je suis passée par plein de trucs dans ma carrière (mdr) mais un contexte sous l'eau ? jamais frères, jamais. c bo. jm..



Halloween
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Coquillages : 31
Date d'inscription : 26/10/2018
Jeu 1 Nov - 21:40
!!!

PREMIÈRE FICHE VALIDÉE FÉLICITATIONS tu veux un cookie ?

J'aime tellement ta fiche jpp, surtout l'humour dans ton écriture, j'ai éclaté de rire plus d'une fois faut l'admettre.

Et Koma est attachant x1000, faut le protéger ce p'tit.

Du coup c'est la validation ! Tu peux d'ores et déjà aller recenser ton avatar et ton emploi, ainsi que poster ta fiche de liens et ta demande de RP si tu en as envie !

Va faire des bulles à présent, je te souhaite plein de belles aventures sur le forum ! uwu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: