Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Histoire et vie à Shinkai
Jellyfish
Compte MJ
avatar
Messages : 85
Coquillages : 72
Date d'inscription : 06/08/2017
Mer 24 Oct - 18:57

L'histoire de Shinkai



C'est au XVIIIème siècle que les mages ont commencé à apparaître. Pour une raison inconnue, certaines personnes se sont réveillées un matin dotées de pouvoirs extraordinaires. Bien rapidement, les gens ont commencé à avoir peur. Et lorsque l'homme a peur, il ne cherche pas à comprendre, il passe à l'action. 

Les mages furent bientôt chassés de leurs villes. Parfois même de leurs pays. Ils se retrouvaient dans des endroits cachés, là où personne ne pourrait les battre à cause de pouvoirs qu'ils n'avaient jamais voulus. 

Quelques mois après l'apparition des facultés magiques, un meurtre fut commis. Un homme qui avait fui la ville avec ses enfants et avait tenté de retourner dans sa maison pour récupérer des vivres.

La peur se propagea chez les mages. La peur de mourir.

Alors, une jeune fille du nom de Médusa rassembla ses compagnons. Elle proposa de fuir. "Fuir ? Mais où ?" fut la réponse qu'elle obtint. "Là où personne n'osera venir nous chercher pour nous tuer. Là où nous resteront en sécurité pour les siècles à venir. L'océan."

Alors commença le périple vers l'océan Pacifique, en passant par l'Asie. Ils étaient une vingtaine. Une vingtaine de personnes qui n'avaient pas d'autre choix que de suivre Médusa.

Une fois arrivée, celle-ci déclara qu'elle avait inventé un sort pour permettre aux mages de respirer sous l'eau et qui ne se dissiperait jamais. Pour prouver ses dires, elle récita une incantation, puis s'enfonça dans les profondeurs. Elle retourna sur la terre ferme deux heures plus tard, en pleine forme.

Avec l'aide de ses compagnons, elle dota tout le groupe de la capacité à respirer dans les eaux. Elle s'évanouit juste après, mais les autres la portèrent jusque dans les profondeurs.

Là-bas, le groupe fut d'abord un peu perdu. Rien d'étonnant, quand on est les premiers êtres humains à traverser l'océan à pied. Beaucoup prirent peur et voulurent remonter à la surface. En se rappelant les dangers qui les attendaient là-haut, ils ne procédèrent pas.

Survivre sous l'océan s'annonçait être plus compliqué que prévu.

En quelques semaines, le plan de construction d'un village était adopté. Bien sûr, au départ, le projet n'était pas bien ambitieux, et les mages avaient juste l'intention de créer un endroit où vivre en attendant que les choses se calment sur la terre ferme. Mais aucun n'y croyait vraiment.

Les mages pensaient être les seuls habitants humains à vivre dans l'océan Pacifique. Mais en réalité, ils étaient suivis depuis leur arrivée par une sirène très curieuse. 

Une jeune fille qui avait été abandonnée par sa famille et errait seule dans les alentours. Elle avait été très étonnée en voyant des humains débarquer. Elle avait toujours pensé qu'il ne s'agissait que de créatures de mythes.

Le mage qui se rendit compte de sa présence failli faire une crise cardiaque en la voyant. Elle eut du mal à convaincre le groupe de ses bonnes intentions. Eux se méfiaient énormément.

Elle leur expliqua qu'ils pouvaient rester aussi longtemps qu'ils le souhaitaient sous l'eau, mais qu'un petit village n'allait pas suffire. Elle leur raconta comment son peuple vivait dans l'hostilité la plus totale. Pour une raison qu'elle ne connaissait même pas, les sirènes avaient oublié comment vivre en communauté.

Son but était d'unir les sirènes pour faire cesser les hostilités.

Certains mages étaient contre. Ils n'avaient pas besoin de régler d'autres problèmes. Mais Médusa, connue pour son altruisme et son infime gentillesse, accepta avec joie. Elle voulait voir la petite heureuse.

La nouvelle ne tarda pas à faire le tour des sirènes qui vivaient à proximité. Étonnamment, elles étaient très motivées, et voulaient absolument aider.

La construction dura des années, mais finit par aboutir. Le village n'avait pas encore cet air d'onirique qu'il a aujourd'hui, mais c'était bien suffisant pour les mages et les sirènes qui s'y installèrent. L'endroit fut baptisé Shinkai, "mer profonde".

Médusa, qui n'avait jamais baissé les bras au cours de cette péripétie, fut demandée par ses compagnons à être la première reine. Elle ne pouvait pas refuser.

Shinkai connut de nombreux souverains. À présent, la ville est entre les mains de Jellyfish, descendante directe de Médusa.

Mode de vie



Vous voyez le palais dans "La petite sirène" de Disney. Eh bien, Shinkai ne ressemble pas vraiment à ça.

De nos jours, elle ressemble à une petite ville japonaise. Tout autour de la ville sont disposés des grilles en cas d'attaque, bien qu'un phénomène pareil ne soit jamais arrivé.

Il y a une ville sous-marine dans chaque océan et chaque mer, mais Shinkai étant la première, elle reste la plus connue et la plus habitée. Elle est située à environ 15km des côtes japonaises. Les fondateurs désiraient pouvoir rejoindre la terre ferme le plus rapidement possible tout en restant à l'abri des humains passant sur la plage.

Si vous y passez, vous serez étonné de la ressemblance avec les villes terrestres. C'est grâce aux humains ayant rejoint la commune à la fin du 20ème siècle. 

Bien sûr, Shinkai n'est pas aussi polluée que les villes habitées par les humains. Les automobiles n'existent pas, les habitants font très attention à l'environnement... En fait, ce qui salit le plus, c'est les déjections de baleines qui passent parfois au dessus. Eh oui.

Beaucoup de métiers très répandus chez les humains ne sont pas présents ici. Bien sûr, il n'y a pas de pilote d'avion et autres professions de ce genre. 

La ville est en permanence sous le contrôle de la magie des mages. Ils font en sorte que tout le monde puisse respirer, que la nourriture dans votre assiette ne parte pas par la fenêtre en flottant, que votre vélo ne s'envole pas à l'autre côté de la ville à cause d'un courant... On appelle ces mages des "gardiens de l'ordre", et ils disposent d'un salaire.

Beaucoup de mages tiennent des boutiques d'artefacts magiques. On peut y trouver des objets nécessaires à bas prix, comme des fioles d'eau douce pour les nymphes, des lentilles pour les yeux pour qu'ils ne finissent pas brûlés à force d'être mêlés à de l'eau douce...

N'allez pas penser que Shinkai est 100% ressemblante aux villes que vous connaissez, on se trouve sous l'océan, quand même ! Oui, si vos cheveux sont très longs, ils risquent de passer leur vie en l'air. Oui, vos larmes partent vers le haut et son mêlées à l'eau de mer - ça tombe bien, elles sont déjà salées. Oui, vous risquez de retrouver une étoile de mer sur votre paillasson du jour au lendemain - attention, il est très difficile de les dégager. Effectivement, vous ne connaîtrez plus la pluie, par contre vous êtes trempé en permanence - ça se voit surtout si vous remontez à la surface. C'est vrai, il est plus difficile de distinguer les couleurs, c'est pourquoi la ville est positionnée de sorte à être sous le soleil le plus longtemps possible, histoire de ne pas voir du bleu en permanence. 

Sinon, comment fonctionne la ville ? Le système scolaire, par exemple ? Sans surprise, il ressemble au système scolaire japonais. Shinkai dispose d'une école maternelle, d'une école primaire, d'un collège et d'un lycée, ces deux derniers étant mêlés. Par contre, vos études - ou l'équivalent - doivent se faire chez un professionnel, un peu comme si vous étiez un stagiaire. Mais bon, le projet de construction d'une université est en cours.

Actuellement, et depuis près de neuf ans, la ville est dirigée par la reine Jellyfish. Couronnée à l'âge de seize ans après la mort de son père (AVC), elle est connue pour être une souveraine discrète mais très impliquée. Assez timide, elle ne sort jamais de son château et n'a fait que quelques discours publics depuis le début de son règne. Néanmoins, elle est très appréciée du peuple. Beaucoup disent qu'elle correspond parfaitement à la description faite de la première reine, Médusa. Celle-ci est aujourd'hui un personnage de légende et une statue à son effigie a été placée à l'entrée de la ville.

Pour le moment, la ville ne dispose pas d'Internet, mais le gouvernement y réfléchit. La technologie étant nettement moins bien avancée que sur terre, la tâche s'annonce très compliquée. Pour l'instant, il est possible d'avoir un appareil photo, un aspirateur, un frigo et d'autres... Mais rien pour les téléphones ni les ordinateurs. On y travaille !

Sinon, voici une petite liste des différentes villes sous-marines établies dans le monde :
Profundidades, au large du Mexique.
Dieptes, au large de l'Afrique du Sud.
Depths, au large des États-Unis, dans l'océan Atlantique.
Depths Two, au large de l'Antarctique.
Dypi, au large de l'Islande.
Enkata, dans la mer Méditerranée, près de la Grèce.
Kedalaman, au large de l'Indonésie.
Glubiny, dans la mer de Sibérie Orientale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: